PIERRE A AIGUISER & BOUT - KUMAMOTO - GRAIN 1000 - 1 STONE
PIERRE A AIGUISER & BOUT - KUMAMOTO - GRAIN 1000 - 1 STONE
PIERRE A AIGUISER & BOUT - KUMAMOTO - GRAIN 1000 - 1 STONE
PIERRE A AIGUISER & BOUT - KUMAMOTO - GRAIN 1000 - 1 STONE
PIERRE A AIGUISER & BOUT - KUMAMOTO - GRAIN 1000 - 1 STONE
PIERRE A AIGUISER & BOUT - KUMAMOTO - GRAIN 1000 - 1 STONE
PIERRE A AIGUISER & BOUT - KUMAMOTO - GRAIN 1000 - 1 STONE
PIERRE A AIGUISER & BOUT - KUMAMOTO - GRAIN 1000 - 1 STONE
PIERRE A AIGUISER & BOUT - KUMAMOTO - GRAIN 1000 - 1 STONE
PIERRE A AIGUISER & BOUT - KUMAMOTO - GRAIN 1000 - 1 STONE
PIERRE A AIGUISER & BOUT - KUMAMOTO - GRAIN 1000 - 1 STONE
PIERRE A AIGUISER & BOUT - KUMAMOTO - GRAIN 1000 - 1 STONE
PIERRE A AIGUISER & BOUT - KUMAMOTO - GRAIN 1000 - 1 STONE
PIERRE A AIGUISER & BOUT - KUMAMOTO - GRAIN 1000 - 1 STONE
PIERRE A AIGUISER & BOUT - KUMAMOTO - GRAIN 1000 - 1 STONE

PIERRE A AIGUISER & BOUT - KUMAMOTO - GRAIN 1000 - 1 STONE

€69,00 EUR Soldes Économisez
16

Magnifique pierre à aiguiser naturelle Kumamoto, grain 1000, c'est le grain de base pour aiguiser toutes vos lames.

Le « bout » se frotte contre la pierre avec de l’eau pour créer une boue abrasive, et rendre la pierre encore plus efficace. Le « bout » sert aussi de mini-pierre à aiguiser, facile à emporter lors de vos sorties en plein air.

Cette pierre naturelle est issue de carrières dans la région de Kumamoto au Japon. Elle est coupée et polie à la main par la manufacture 1STONE dans le département du Nord à Anzin. La pierre étant naturelle, son aspect peut-être différent de la photo.

Dimensions : 200 x 60 x 25 mm + bout 

Pour entretenir et prendre plaisir à utiliser vos couteaux, aiguisez les régulièrement, c’est très simple ! Toutes les explications pour l’aiguisage ci dessous 👇🏼

  • Pour les pierres synthétiques : mettre la pierre à tremper quelques minutes. Pour les pierres naturelles, passez-les rapidement sous l’eau. Lors de l’aiguisage l’eau empêche la poudre d’acier de boucher les pores de la pierre, et aide à créer « la boue » qui servira à l’aiguisage.
  • Installer la pierre : Installez vous dans une position confortable, poser la pierre sur un support anti-dérapant, comme un tissu ou un Sopalin mouillés.
  • Positionner la lame sur la pierre : tenir le manche d’une main, et positionner 2 doigts de l’autre main près du tranchant de la lame. Ce sont vos doigts qui contrôlent la pression contre la pierre lors de l’aiguisage. La lame doit avoir un angle d’attaque d’environ 20° par rapport à la pierre. A moins d’avoir un compas dans l’oeil, dites-vous que le plus important, c’est de toujours garder le même angle, être REGULIER !
  • Trouver le bon geste : Faites glisser la lame sur la pierre, en dessinant un léger arc de cercle. Faites des va et vient, de la base de la lame jusqu’à la pointe, en exerçant une pression très légère avec vos 2 doigts. Ensuite, retourner le couteau, et faîtes le même nombre de passages de l’autre côté. Sinon votre aiguisage sera asymétrique.
  • Si besoin, mouillez la pierre pendant l’aiguisage, c’est la boue créée avec la poussière d’acier et l’eau qui aiguise. Pour les pierres naturelles vendues avec un « BOUT », frotter celui contre la pierre pour créer la boue.
  • Pour un tranchant rasoir, passer au grain fin, 3000 ou supérieur. Et pour les fétichistes, finissez la au cuir (strop)!
  • Faites le test de la feuille : la lame doit trancher une feuille de papier sans la déchirer, sinon, recommencez.
  • Pour finir, si c’est une lame carbone, séchez la bien et enduisez-la d’un corps gras, par exemple de l’huile de camélia, mais du gras de saucisson fait aussi bien l’affaire ;)

Ancien boulanger, Nicolas Rollin se passionnait pour les pierres à aiguiser. Sa collection, énorme, était sûrement la plus grande d’Europe. 

C’est naturellement qu’il s’est formé à la fabrication des pierres naturelles, en Allemagne, où il apprit la coupe et le polissage.

Il s’est perfectionné pendant plusieurs années, en parallèle de son job de boulanger, puis à retrouvé la piste des « Pierres de la Lune », patrimoine historique français, dont la fabrication s’était arrêtée en 1984.

Il décide de se lancer à son propre compte pour faire revivre ce trésor oublié. Les Ardoises “La Lune” sont les même qu’au siècle dernier et issus des anciennes Ardoisières de Fumay dans les Ardennes. Ces carrières n’étant plus en activité, il a obtenu l’autorisation d’exploitation grâce au maire du village, car lui aussi souhaitait voir renaître l’histoire de cette pierre unique. 

Depuis, Nicolas a étoffé depuis son offre, il travaille aussi des pierres naturelles et synthétiques japonaises, réputées pour leur qualité exceptionnelle.